In Nomine – Éric GIACOMETTI & Jacques RAVENNE

Auteur : Éric Giacometti & Jacques Ravenne.

Éditions : Pocket.

Genre : Thriller, Ésotérisme.

Date de parution : 08 Avril 2010 (VO / France).

Nombre de pages : 117.

Commencer à lire des livres du duo Giacometti & Ravenne figurait parmi mes résolutions livresques pour l’année 2019. Et malheureusement, je ne suis pas arrivé à concrétiser ce vœu, et ce pour plusieurs raisons : Je n’arrivais pas à mettre les main sur « Le Rituel de l’Ombre », la première aventure du commissaire franc-maçon Antoine Marcas, héros récurrent de leur série culte, alors que je tiens à lire les livres de la série par ordre de parution. D’autre part, j’avais plein d’autres bouquins à lire en 2019 et du coup, je n’ai pas vraiment cherché à me procurer un exemplaire de ce bouquin. Mais récemment, j’ai acheté « In Nomine » que les auteurs présentent comme un retour dans le passé du commissaire Marcas où l’on découvre, à la fin d’une enquête, l’initiation de l’héro à la franc-maçonnerie. Et vu le nombre réduit de pages, j’ai fait de ce bouquin ma première lecture de 2020, moi qui ne profite que de 15 jours pendant le mois de Janvier à cause des examens et qui tiens à lire au moins 4 livres par mois. Puisque les évènements du livre se passent chronologiquement les premiers par rapport à ceux du reste de la série, cette lecture n’a pas vraiment dérobé à la règle que je me suis fixé. Mais, rapide et court qu’il soit, je ne suis pas tout à fait convaincu de cette lecture ! Je vous explique pourquoi dans une chronique brève pour un livre aussi court.

Éric Giacometti & Jacques Ravenne

DE QUOI ÇA PARLE ?

L’histoire s’ouvre sur une scène au XIIIème siècle au comté de Toulouse au sud de la France actuelle, alors que Raoul de Presle conduit au bûcher plusieurs centaines de hérétiques, farouchement pourchassés par l’église catholique à l’époque. Un seul mot prononcé par l’un des hérétiques avait suffi pour que tout le monde, hommes, femmes et enfants, s’élance sans la moindre peur dans le bûcher, où une mort certaine les attend !

Puis, on va suivre le commissaire Antoine Marcas qui se retrouve enquêter sur le meurtre assez pervers d’une jeune call-girl, aux relations puissantes et qui vient d’acquérir aux enchères des vieux manuscrits et des imprimés issus d’archives privées et demeurés dans la même famille pendant des siècles. À l’autre rive de la Manche, une bombe humaine vient de se faire exploser, à l’Imperial Hall en plein Londres, alors que Divine, une société qui régnait sur le monde de la mode y expose sa nouvelle collection en présence de figures super connues.

Alors même que sa hiérarchie croit en l’apparition d’un serial killer en plein Paris, une série d’indices mène au contraire Antoine Marcas dans le monde des collectionneurs internationaux de manuscrits ésotériques aux coulisses occultes de la franc-maçonnerie. Tous veulent retrouver un secret perdu depuis le massacre des hérétiques. Tandis qu’il poursuit ses investigations, ses propres collègues – initiés – dirigent une enquête parallèle au profit de la maçonnerie qui ne veut à aucun prix que ses secrets les plus obscurs soient révélés au grand jour…

Une enquête qui va mener Marcas aux portes du Temple… pour sa propre initiation !

MON AVIS :

Au tout début de l’histoire, tout laisse penser que je vais réellement adorer cette lecture : L’histoire de Raoul de Presle avec les hérétiques et puis le meurtre de la jeune femme e qui m’intriguait vraiment beaucoup quand j’ai commencé le livre. Irrésistible, mais aussi, parait-elle, mystérieuse, rien ne fait croire qu’elle est sur les traces d’un secret oublié qui date depuis des siècles.

Mais au fur et à mesure que l’intrigue avançait, je me suis senti perdus entre les quelques personnages du bouquin entre lesquels la narration alterne et ça a commencé à partir, petit à petit, en vrille. Je pense que, justement, la narration a été mal géré par les auteurs et du coup, je n’ai pas compris comment j’ai atteint la fin du livre avec l’enquête résolue ! C’était tellement bâclé et ça manque cruellement d’explications mystiques et de passages historiques pour un thriller ésotérique. Et pour être sincère, je ne suis pas sûr d’avoir compris la relation entre les différents incidents ni même le déroulement de l’enquête, ce qui a vraiment gâché le plaisir de lire cette nouvelle. Bref, ce ne sont que des bribes d’idées que Giacometti et Ravenne ont assemblé en un semblant d’enquête juste pour parvenir au final au but ultime du bouquin : L’initiation de Marcas à la franc-maçonnerie et là je me demande franchement si ce tome 0 était vraiment nécessaire.

Je n’ai pas senti un attachement particulier aux personnages, surtout au commissaire Marcas que je vais suivre prochainement lors de ses aventures et qui m’a laissé totalement indifférent. Ils ne sont pas bien développés et ça me frustre beaucoup de lire un livre dont les personnages sont flous dans ma tête.

BREF …

Je ferai comme si je n’ai jamais lu « In Nomine », ni découvert un jour la plume du duo Giacometti & Ravenne, maîtres incontestés d’un genre que j’affectionne particulièrement. C’est bien dommage, parce que la trame et l’histoire du début promettait vraiment d’une bonne suite mais le résultat était vraiment bâclé et je ne sais pas vraiment pourquoi les auteurs ont accepté de publier ce projet abandonné dans un tiroir avec si peu de modifications alors qu’il aurait pu être retravaillé et beaucoup plus développé. Mais une chose est certaine, c’est que je lirai volontiers le tome 1 de cette saga, « Le Rituel de l’Ombre », car, j’en ai lu beaucoup d’avis positifs et surtout parce que cette série explore le monde des Francs-Maçons de très près, un monde que j’ai découvert grâce au « Symbole Perdu » de Dan Brown et qui m’intrigue depuis encore plus.

Du coup, j’ai accordé à « In Nomine » sur undefined et , sinon 05/20 sur undefined !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s