La vie secrète des écrivains – Guillaume MUSSO

Auteur : Guillaume Musso.

Éditions : Calmann-Lévy.

Genre : Littérature contemporaine.

Date de parution : 02 Avril 2019 (VO / France).

Nombre de pages : 352.

Avant de lire « La jeune fille et la nuit » l’année dernière, je connaissais Guillaume Musso de nom : L’un de ces écrivains, tel que Marc Levy, habitués aux succès commerciaux grâce à leurs livres légers et accessibles mais intrigants. De quoi séduire les lecteurs en quête d’évasion. Mais l’avant-dernier livre de cet auteur m’a paru un peu différent par rapport à ses précédents et du coup, j’ai décidé enfin de découvrir la plume de Guillaume Musso via « La jeune fille et la nuit » qui m’avait trop intrigué ! Je me souviens avoir trop aimé cette histoire et du coup, quand « La vie secrète des écrivains » avait paru en librairies, en avril dernier, j’ai décidé de foncer là aussi, surtout quand j’ai senti que là encore une fois, l’auteur s’éloigne du style que ses lecteurs connaissent et qu’il nous présente quelque chose d’aussi bien pensé que « La jeune fille et la nuit ». J’ai terminé ce livre il y a deux jours, et heureusement, j’étais satisfait, sans pour autant être conquis !

DE QUOI ÇA PARLE ?

On va suivre l’histoire à travers Raphaël Bataille, un jeune écrivain qui rêve de soumettre son manuscrit, refusé par tant de maisons d’éditions, au célèbre Nathan Fawles pour bénéficier des conseils de son idole. Ce dernier est un écrivain qui, 20 ans plus tôt, a décidé de mettre fin à sa carrière, durant laquelle il avait publié trois romans qui ont connu un grand succès. Il a choisi Beaumont, une île du sud français et du large méditerranéen, pour s’exiler et y passer le reste de sa vie loin de ses fans et de la scène médiatique. Personne ne sait la raison derrière cette décision, mais une journaliste nommée Mathilde Monney débarque sur l’île, bien décidée à percer le mystère qui entoure la vie de Nathan Fawles et faire éclater la vérité.

Le jour même de son débarquement, on a découvert sur une plage de l’île, le cadavre d’une femme, cloué sur le tronc de l’arbre le plus vieux de l’île et un blocus sur cette dernière à été imposé. Ce meurtre, aurait-il un lien quelconque avec le mystérieux écrivain ?

UN ROMAN BIEN CONSTRUIT, MAIS …

L’écriture de Musso était telle que je m’en souviens et qui, je crois, ne nécessite plus de présentations : Simple, fluide mais addictive et nous embarque en quelques lignes dans une histoire captivante et complexe. Les pages se tournent sans peine tant le roman est prenant. L’intrigue quant à elle est bien ficelée et il y a ce petit suspense qui était au rendez-vous et qui avait de l’effet car on veut arriver au bout pour connaitre le dénouement de l’histoire, mais sans quand même trop nous presser pour le faire. Les personnages sont riches et bien construits et ont tous une face cachée qui ne cessent de nous surprendre au fil des pages. L’emploi de différents points de vue, que ce soit celui de Raphaël le narrateur, celui de Nathan Fawles ou bien de celui Mathilde, avait donné un bon dynamisme à l’histoire, à côté de celui que nous procure l’intégration occasionnelle de quelques interviews, articles de presse ou même d’un arrêté préfectoral.

Quant à la fin, qui a peut-être déplu à beaucoup de lecteurs qui l’ont trouvée trop rapide à leurs goûts, je n’étais étonnement pas dérangé cette fois par ce détail ! Elle était basée sur beaucoup de secrets et de révélations que cette fois-ci, ce n’était pas la fin qui importait à mes yeux mais comment l’auteur a fait fonctionner son intrigue et comment on y est arrivés et de ce côté-là, j’étais satisfait !

Mais, ce qui me gêne peut-être un peu dans l’écriture de Guillaume Musso d’après mon expérience brève, est que malgré tout, il n’y a pas vraiment quelque chose qui ferait accrocher l’intrigue un bon bout de temps dans l’esprit après avoir terminé le livre. Peut-être que dans l’empressement de l’auteur pour que le livre soit prêt dans les délais convenus, il n’a pas vraiment trouvé le temps pour creuser encore plus dans son imagination et faire passer son œuvre à un autre niveau ! Et c’est dommage, car un écrivain capable de créer une telle intrigue et de si bonnes idées est aussi capable de nous conquérir avec un twist inoubliable, une tournure à en rester bouche-bée !

RÉFLEXIONS DE L’AUTEUR SUR LE MONDE DE L’ÉCRITURE AU RENDEZ-VOUS

À travers son livre, Guillaume Musso nous balance quelques-unes de ses propres réflexions sur la littérature et le monde de l’écriture en général. Il est décortiqué de plusieurs angles via les différents personnages : L’écrivain en tant que métier et son statut, le monde de l’édition, …

La philosophie de l’auteur autour de ce sujet nous laisse penser qu’il prend ce livre à une échelle personnelle par rapport à ses précédents œuvres. La preuve, c’est qu’il nous fournit à la fin du livre un épilogue pas comme les autres : Il nous montre comment simple lieu ou événement peut-être une source d’inspiration qui donne l’étincelle de toute une histoire.

BREF …

À vrai dire, en matière de thriller, j’ai aimé « La jeune fille et la nuit » un peu plus que « La vie secrète des écrivains ». Mais, j’ai aussi trouvé ce dernier agréable à lire et j’ai pris beaucoup de plaisir à le découvrir. À découvrir certainement pour les curieux !

Je lui ai accordé sur undefined, sinon 16/20 sur undefined !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s